Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Nos coopératives
  3. Presse

Presse

Presse

Votre contact :

Responsable Marketing & Communication
contact@keredes.coop
02 23 30 50 50

Gardénia à Acigné, une résidence labellisée Bâtiment Passif

Juin 2021

Keredes affirme son engagement environnemental en proposant un nouveau programme répondant aux critères rigoureux du label Bâtiment Passif et dont la commercialisation est à présent lancée en accession aidée et libre.

Perspective du programme Keredes GARDÉNIA à Acigné

Gardénia : la douceur de vivre à proximité immédiate de Rennes

À moins de 10 km de Rennes, au nord Est d’Acigné, la résidence GARDÉNIA labellisée Bâtiment Passif est idéalement située et permettra à ses futurs résidents de bénéficier des atouts et services de la capitale Bretonne au sein d’une commune où la nature est omniprésente. Ce collectif de 15 appartements - du T2 au T4 - est proposé par KEREDES en accession aidée* (PSLA) ou en accession libre pour répondre à une diversité de projets en résidence principale et en investissement locatif.

Des prestations de qualité pour un mieux vivre et un confort d’usage accru

Très conscient des enjeux environnementaux dans le secteur du bâtiment, KEREDES souhaite offrir aux futurs résidants de GARDÉNIA, des logements de haute qualité. Les prestations proposées leur apporteront un niveau de confort énergétique supérieur car elles répondent aux normes rigoureuses du label Bâtiment Passif.

Perspective intérieure du programme Gardénia à Acigné - Keredes

Dès la conception, l’orientation de la résidence GARDÉNIA a été étudiée afin de favoriser les apports en chaleur naturelle. L’isolation par l’extérieur de la résidence et ses fenêtres en triple vitrage garantissent des performances thermiques optimales tout au long de l’année. L’apport complémentaire de chaleur dans les logements est assuré par une installation de ventilation mécanique contrôlée (VMC) double-flux. Les pièces sont donc dépourvues de radiateurs, ce qui facilite l’aménagement intérieur et garantie des factures énergétique réduites.

Un grand jardin commun, dans une démarche participative

En plus des grands balcons qui accompagnent chaque appartement, s’ajoute un grand jardin commun en coeur d’îlot. Cet espace convivial pensé dans une démarche participative est un atout supplémentaire de ce programme qui invite les futurs habitants à en définir l’usage et l’aménagement. On peut imaginer un potager qui offrira un espace de vie partagé et permettra d’animer les relations entre les résidents de GARDÉNIA. Un projet qui s’inscrit dans un décor varié fait de chemins et d’espaces arborés et invite définitivement au partage et à la convivialité.

Une architecture contemporaine à l’esprit village

« Les formes des bâtiments aux toitures à versants évoquent l’esprit village, image familière, moderne mais rassurante. Quant aux façades, elles ont bénéficié d’un traitement architectural particulièrement soigné, alternant garde-corps en aluminium et coloris doux, pour une image résolument contemporaine » nous explique le cabinet Paumier Architecture.

3 types d’accession pour un parcours résidentiel personnalisé

Pour permettre au plus grand nombre de bénéficier d’un parcours résidentiel accessible, épanouissant et durable, KEREDES, offre la possibilité aux ménages d’opter pour une des trois formules d’accessions suivantes :

  • La Location-Accession* (PSLA) : avec le Prêt Social de Location-Accession* (PSLA), les futurs habitants de GARDÉNIA pourront acquérir leur résidence principale en deux temps : une phase locative limitée dans le temps défini par l’acquéreur (6 mois de location a minima), puis la phase d’accession. Les avantages sont nombreux : des prix de vente encadrés, une TVA à 5,5%, l’exonération de taxe foncière pendant 15 ans, pas d’appel de fonds pendant la construction, et la garantie de rachat et de relogement pendant 15 ans.
  • L’accession libre pour habiter ou investir** : Les futurs propriétaires de la résidence GARDÉNIA pourront également acheter ces logements en accession libre pour la résidence principale* ou pour un investissement locatif via le dispositif PINEL.

FICHE PROGRAMME

  • Opération : Gardénia
  • Ville : Acigné (35)
  • Architecte : PAUMIER Architectes Associés
  • Livraison prévisionnelle : 4e trimetre 2023
  • 3 ypes d’accession
    • Location-Accession (PSLA)
    • Accession Libre sécurisée et encadrée pour habiter*
    • Accession libre pour investir**

*Sous conditions détaillées à l'agence commerciale. **Investir dans l'immobilier comporte des risques

Nouvelle résidence Domaine du Verger à Laillé

Mars 2021

Conscient de l’évolution des besoins et envies en matière de logement, KEREDES poursuit sa démarche d’acteur immobilier innovant favorisant le vivre ensemble et le bon voisinage dans le cadre d’une démarche participative.

Perspective du programme Domaine du Verger à Laillé

Domaine du Verger : un environnement proche de la nature

Située à moins de 20 kilomètres de Rennes, au Sud du nouveau quartier de La Touche, la résidence « Domaine du Verger », dont le nom fait référence à la qualité environnementale du site et à son histoire agricole, est un programme à taille humaine intégrant notamment une démarche participative. Une coexistence de formes d’habitats et de typologies en accession libre - du T2 au T4 avec 3 logements individuels et 6 appartements - qui permettent de répondre à une diversité de projets en résidence principale et en investissement locatif. S’inscrivant naturellement dans le patrimoine bocager du territoire, cet ensemble accueillera les futurs habitants dans un cadre de vie proche de la nature et connecté au centre-bourg.

Une démarche participative qui renforce les liens de voisinage

L’ambition de KEREDES est d’offrir à ses futurs résidants des logements de qualité, dans un cadre de vie agréable, végétalisé, respectueux de l’environnement avec en plus des espaces communs et partagés, ici un grand jardin et deux locaux communs dont ils auront contribué à définir les usages et l’aménagement. Ces espaces conviviaux renforcent les liens de voisinage, l’entraide et le bien vivre ensemble. Choisir la démarche participative, c’est choisir d’habiter autrement et contribuer à fabriquer une ville plus solidaire et durable.

Résidence avec vue… sur le verger commun

Le cabinet Tricot Architecture nous explique : « L’écriture architecturale du nouveau projet de KEREDES en deux volumes propose une diversité de typologies de logements (maisons et appartements). Dans la continuité des locaux partagés, les logements profiteront d’une vue vers le verger commun situé en cœur d’îlot comme une invitation au partage collectif. » Une implantation traversante favorisant une large luminosité des espaces intérieurs, offre une qualité de vie optimale renforcée par la certification NF Habitat. « L’assurance de performances supérieures en matière de confort d’usage, de durabilité, mais aussi de maîtrise des dépenses énergétiques » précise l’architecte en charge du projet.

Une place centrale donnée à l’écologie…

En développant une offre en logements qualitative avec le projet d’extension urbaine de La Touche, Laillé souhaite renforcer son dynamisme. Ainsi, ce nouveau quartier situé au nord-est de la commune, s’inscrit dans une démarche de préservation et de valorisation de la nature en cohérence avec la politique communale en matière d’urbanisme. Tout comme le « Domaine du Verger », il accorde une place centrale à l’écologie en s’appuyant notamment sur une gestion alternative des eaux pluviales en aérien au maximum, sur la préservation et la création de nouvelles haies bocagères, ainsi que sur le développement des cheminements doux et pistes cyclables.

FICHE PROGRAMME

  • Opération : Domaine du Verger
  • Ville : Laillé (35)
  • Architecte : Tricot Architecture
  • 2 ypes d’accession
    • Accession Libre sécurisée et encadrée pour habiter*
    • Accession libre pour investir**

*Sous conditions détaillées à l'agence commerciale. **Investir dans l'immobilier comporte des risques

Patrick Scibérras, nouveau Directeur Général de Keredes. Sa priorité, accompagner les ménages vers l’accession sécurisée et durable.

Février 2021

Directeur de l’Association Régionale des Organismes (L’ARO) d’Habitat social de Bretagne pendant 14 ans, Patrick Scibérras est désormais le nouveau Directeur Général de la Coopérative immobilière KEREDES, reprenant ainsi le flambeau de Pascal Masson. Fort d’un parcours long effectué dans le Logement et parfaitement aguerri aux politiques publiques de logement, ce familier des acteurs institutionnels entend plus que jamais porter les valeurs et projets de KEREDES sur le territoire breton.

Avant tout un acteur des territoires

Conseil, études, formation professionnelle, animation de réseaux… Orienté vers le monde institutionnel du secteur du logement au gré d’une carrière débutée à Paris, Patrick Scibérras n’arrive pas par hasard à ce nouveau poste qu’il appréhende déjà comme un nouveau et beau challenge : « j’ai été séduit à l’idée de rejoindre un projet ambitieux, coopératif ainsi qu’une équipe dont je voyais bien tout le dynamisme depuis mes anciennes fonctions. Il s’agit à présent pour moi d’apporter ma pierre à l’édifice. Je ne suis pas omniscient : je sais que je pourrai compter sur les équipes opérationnelles de KEREDES. Je ne conçois pas de travailler seul, hors sol mais bel et bien sur un territoire et toujours en mode projet collaboratif et participatif pour répondre aux besoins. C’est ainsi que l’on se dépasse et fait de belles choses ».

…Au service d’un projet en consolidation

Patrick Scibérras salue tout ce que son prédécesseur a « magistralement tenu et mené » ces dernières années, au profit de la cohésion d’un groupe caractérisé par ses deux coopératives. De quoi rappeler que le projet stratégique 2018-2021 amorcé sous la précédente direction est toujours d’actualité. Pour autant, sur la feuille de route de Patrick Scibérras, refonder le projet autour de trois piliers du groupe que sont la mission sociale, les valeurs coopératives et l’ancrage territoriale, sera sa priorité.« KEREDES a un projet très abouti mais encore en devenir et en consolidation. Le projet stratégique mérite à présent de passer à une autre échelle. » Le profil très tourné vers les territoires, les acteurs et les partenariats du nouveau Directeur Général ne devrait pas manquer de jouer.

Ni promoteur, ni gestionnaire de syndics de copropriété, Patrick Scibérras a cette culture des politiques du logement et des acteurs dédiés. Dans le triptyque de direction qui fonctionne aujourd’hui parfaitement chez KEREDES, lui revient concrètement à côté de la Direction opérationnelle des deux coopératives, l’animation et l’impulsion du projet stratégique de l’entreprise afin de le faire vivre, encore plus tourné vers l’extérieur.

Ne pas accéder « à tout prix » mais… sécuriser le parcours

Au contact de toutes les collectivités de Bretagne, familier des directeurs de l’Habitat et des élus en place partout dans la région, Patrick Scibérras connait parfaitement l’enjeu global qui se tient au cœur des politiques publiques : faire accéder au logement ceux que le marché délaisse. Ambition louable qu’il nourrira de son regard et de son expertise affûtée : « KEREDES se distingue avant tout dans l’accession abordable et sécurisée. Le professionnalisme de notre coopérative n’est pas de faire accéder à tout prix. KEREDES n’envisage ni son rôle ni l’accession à la propriété uniquement par le prisme du productivisme. Ce qui importe, c’est que la personne accédante se sente bien et sécurisée depuis son projet d’accession jusqu’à la livraison et ensuite également en tant que copropriétaire. Le bon projet pour la bonne personne, telle est la clé d’un bon accompagnement à mes yeux. C’est pourquoi nous avons développé en interne notre service de courtage par exemple ».

De Rennes à Brest…Acteur d’intérêt général

Ne pas produire à tout va, mais définir et mener le cadre ad hoc… Réfléchir à la mission et à son environnement… Innover et développer pour, au final, solidifier KEREDES aux yeux de ses partenaires : Patrick Scibérras se réjouit des marges de manœuvre qui s’offrent à lui.

Sans sortir de son territoire historique, le cœur de la métropole rennaise - « Rennes Métropole compte sur nous avec des attentes précises » -, la coopérative prend encore plus pied dans le Morbihan et le Finistère. Présente à Lorient et à Brest, elle entend renforcer sa présence sur ces territoires, en gestion de syndic, transaction immobilière et en production au fil des opportunités et des partenariats via notamment la pertinence du dispositif BRS (foncier solidaire qui déconnecte le foncier du bâti et permet d’accéder à moindre coût, le foncier étant amorti sur la durée) dont elle est le fer de lance.

De quoi encore et toujours afficher les valeurs de la coopérative et se positionner comme « acteur d’intérêt général dans l’accession sécurisé » qui propose avant tout un parcours, axe de développement majeur pour KEREDES. « Construire, gérer, accompagner, telle est notre mission », depuis la construction, la gestion et jusqu’à l’accompagnement.

Autre axe de réflexion : les modes et procédés de production (éco-construction, filière bois…) toujours animé de la volonté de contenir les prix de sortie. Sans oublier de réintérroger la valeur ajoutée, donc différenciante, du Syndic de copropriété « vers KEREDES », plus proche et disponible.

De quoi se pencher sur le marché passé…et en devenir

Année atypique qui rend la lecture des indicateurs encore délicate, 2020 n’en a pas moins été porteuse pour KEREDES. En fin d’année, entre les appels d’offres et les permis délivrés, KEREDES a concouru 4 fois et gagné 4 fois, de Rennes (35) à St Philibert (56). 

« Soit 200 logements remportés en moins d’un mois alors que tout était figé jusqu’alors. Crise des gilets jaunes et réforme des retraites en 2019, double effet Covid et élections municipales décalées en 2020, tout s’est remis en place seulement vers septembre 2020, le temps que les nouvelles équipes trouvent leurs marques. Mais tous ces projets ne vont pas sortir en 2021. Et si on a bien vendu, pour autant le stock a globalement baissé. Attention à la tension qui peut se créer en 2021. Il faut toujours développer sauf à voir le marché se tendre, les prix sur-renchérir et la concurrence se renforcer ».

Besoin de réassurance ou d’explications de la part des collectivités qui n’hésitent pas à réexaminer les projets… Collectifs qui se font entendre…Problématiques environnementales qui interpellent… Projets à définir (plus verts, en mode participatif…), Patrick Scibérras reste déterminé et confiant depuis sa nouvelle fonction : « Mûrir, affiner… Cela prend plus de temps, forcément. Mais personne ne veut voir stopper une action de territoire pour répondre à ce besoin fondamental de se loger ».

Keredes, Trophée d’Or des "Opérations Remarquables" pour son programme Port Cartier

Novembre 2020

Rendez-vous incontournable depuis 2007, les trophées des « Opérations Remarquables », organisés par la Fédération Nationale des sociétés coopératives d’HLM, ont été décernés cette année à quatre coopératives. Parmi elle, Keredes Promotion Immobilière a reçu le trophée d’Or « Originalités des usages » pour son programme Port Cartier, rue de l’Alma à Rennes (35).

Trophée "Originalités des usages" : au nom de l’évolutif…

Destinée à valoriser des initiatives et opérations originales développées par des coopératives d’HLM*, la remise des trophées des "Opérations Remarquables" a cette année récompensée l’opération Port Cartier (55 logements du 2 au 5 pièces dont des duplex conçus comme des maisons sur les toits et 3 locaux commerciaux), menée par Keredes Promotion Immobilière. Ce projet a reçu le trophée « originalité des usages » qui récompense l’action ou le programme immobilier qui s’inscrit dans un objectif de responsabilité et de durabilité par un processus économe ou une attention à la préservation de ressources.

Port Cartier, programme livré l’an dernier, est une opération alliant la mixité sociale de l’accession aidée à libre et qui propose des logements modulables et évolutifs. Ils permettent en effet à ses habitants de projeter leur mode de vie au fil du temps, grâce à des aménagements intérieurs innovants :

  • Quatre grands appartements de 108 m² disposent d’une pièce indépendante avec entrée commune : ainsi, les familles peuvent accueillir un parent âgé ou le louer, mais peuvent également se créer une suite parentale.
  • Dans 14 des appartements de la résidence, une des chambres se trouve dans la continuité du salon avec un système de cloison qui permet d’agrandir le séjour pour répondre aux besoins de l’évolution des usages.
  • Les terrasses en cascade sur l’arrière du programme disposent d’un volume supplémentaire livré clos-couvert de 15m², indépendant du logement. De quoi en faire un atelier de travail, une chambre d’amis indépendante ou encore une pièce de jeux pour les enfants.
Intérieur Port Cartier

… et du « vivre green »

Proche des transports en commun (ligne de bus et station de métro) et de toutes les commodités avec présence de commerces (pharmacie, coiffeur, boulangerie, magasin Bio Coop…) et services (banque, abonnement et voiture Citiz), Port Cartier a eu vite fait de se distinguer par son approche « éco engagée » largement illustrée.

Aussi, les résidants profitent du confort d’un programme labellisé Habitat & Environnement qui leur garantit des consommations d’énergie optimisées, un air intérieur plus sain grâce à des matériaux peu émissifs, sans oublier un confort lié à l’isolation acoustique comme à la bonne répartition de la luminosité.

On l’aura compris Port Cartier, c’est le green comme mode de « bien vivre ensemble » intégré, les familles ayant pu bénéficier d’un accompagnement à l’émergence de la vie dans l’immeuble - « décider ensemble pour l’immeuble » - en participant par exemple à l’aménagement de leur futur espace vert commun en toiture (toit végétal).

Port Cartier, résidence modulable et éco-responsable, est parfaitement emblématique de la catégorie « Originalités des usages » pour laquelle il a été récompensé. En termes de valeur coopérative, c’est bien sous l’angle des services apportés par KEREDES que cette opération permet d’engager la pérennité de son action.

*Elles sont répertoriées en 4 catégories avec 16 candidats en lice cette année :

  • Innovation sociale
  • Innovation économique
  • Innovation environnementale
  • Promotion et Communication

L’engagement « BOIS » de Keredes lors de l’inauguration de 5 maisons Tandem à Montgermont

Octobre 2020

En présence du maire de Montgermont, Laurent PRIZÉ, des représentants de Rennes Métropole et de « Territoires et Développement », l’inauguration du programme Tandem s’est tenue ce 12 octobre. Elle illustre l’engagement affirmé de KEREDES dans la filière bois. Avec l’utilisation de ce matériau à plusieurs étapes de la construction, Tandem propose 5 maisons, du T4 au T5 à l’architecture contemporaine, certifiées NF HQE. Lancée en décembre 2018 dans le nouveau quartier résidentiel des Petits Prés, la construction s’est achevée fin septembre.

Inauguration des maisons du programme Tandem à Montgermont

Une filière bois bien illustrée

KEREDES et le bois ? Déjà une longue pratique, n’a pas manqué de rappeler Jérôme NICOLAS, Directeur Général de KEREDES Promotion Immobilière à l’occasion de cette inauguration : « dès 2007, pour un autre programme en Ille-et-Vilaine, le bois nous est apparu comme un matériau à privilégier, associé à un savoir-faire d’entreprises locales qui savent construire à partir du bois. Ce fut notre fer de lance dans notre engagement à accompagner la filière, de l’implantation jusqu’à la transformation et la mise en œuvre en passant par l’entretien et l’expertise. De quoi devenir dès lors membre d’Abibois* et positionner KEREDES comme l’un des maillons de cette filière. »

De son côté, Patrick SCIBÉRRAS, Directeur Adjoint de KEREDES, a souligné comment la Bretagne dispose d’atouts à faire valoir ici : « la Bretagne et notamment ses entreprises pour la mise en œuvre, témoignent d’un vrai savoir-faire sur cette question. La commande d’ouvrages en bois permet un développement économique et de structurer la fabrication bois. »

Pour illustrer l’utilisation du bois, KEREDES a récemment terminé la résidence ALDÉA à CessonSévigné, 48 appartements du T1 au T5 ou encore SIPIA à Noyal-Châtillon-sur-Seiche, résidence composée de 16 appartements du T2 au T4.

L’alchimie parfaite entre nature et habitat

Dans le cas présent, à l’occasion d’une visite du programme Tandem, les élus de Montgermont et représentants de Rennes Métropole ont pu ainsi découvrir que l’enveloppe des maisons est réalisée par une structure poteaux-poutres avec remplissage en ossature bois, habillées en bardage bois ou panneaux en fibre ciment. Le recours au bois se retrouve aussi pour la réalisation du plancher entre le rez-de-chaussée et le 1er étage (caisson de solivage en ossature bois) ainsi que dans la réalisation de la charpente.

En plein quartier résidentiel, à quelques minutes du centre et des commerces, et au croisement de chemins doux et d’espaces verts, Tandem installe un havre de tranquillité. Ces nouvelles habitations vont permettre d’offrir à ses occupants tous les avantages de cette commune dynamique de la Métropole : écoles, collèges, médiathèque de l'Embarcadère, salon de l'aquarelle, école de musique et de nombreux équipements sportifs et de loisirs… Autant d’atouts qui n’ont pas manqué de retenir l’attention de KEREDES et de ses partenaires au moment de lancer ce programme.

Notons que si, à ses débuts, le bois était surtout visible et utilisé pour des maisons individuelles, les choses ne cessent d’évoluer. Alors que la construction du programme d’appartements Tandem est également lancée (trois T2, cinq T3 et un T4 en duplex. Livraison prévue fin 2021), KEREDES souligne : « nous sommes aujourd’hui de plus en plus sur une utilisation en ossature bois pour des collectifs. Confirmation que les acteurs ont su l’adapter aux caractéristiques climatiques de la région et à la production dans un esprit vertueux : le chêne, l’épicéa de sitka et le douglas servent majoritairement à l’ossature. » Autrement dit, même s’il ne se voit pas, le bois est bien toujours là !

*Abibois est un réseau de professionnels créé en 1990 qui œuvre pour le développement de la filière forêt bois de Bretagne

Keredes organise Jeudi 8 octobre à 18h « les Rencontres de l'Immobilier » au format digital

Octobre 2020

Keredes propose de se retrouver sous un format digital et interactif via Facebook et YouTube afin de permettre à tous de bénéficier de conseils de professionnels de l’immobilier.

À travers ses « Rencontres de l’Immobilier », Keredes partage son expertise

Depuis plus de 100 ans, KEREDES est engagée aux côtés des politiques locales de l’habitat pour faciliter l’accession à la propriété pour tous. Les solutions et projets qu’elle propose œuvrent pour l’intérêt général et sur le long terme. Son expertise couvre tous les domaines (construction, vente, achat, location, gestion, syndic…) liés au parcours résidentiel.

Fidèle à ses valeurs d’exigence, d’innovation, d’engagement et de proximité, KEREDES s’est fixé 3 missions :

  1. Construire pour faciliter l’accession à la propriété au plus grand nombre.
  2. Gérer et valoriser le patrimoine de ses coop’propriétaires au fil des années : son expertise porte à la fois sur les immeubles neufs et anciens.
  3. Accompagner ses clients coopérateurs tout au long de leur parcours résidentiel.

Un format digital innovant et grand public

Toujours désireuse de conseiller le plus grand nombre, Keredes organise cette année ses « Rencontres de l’Immobilier » en digital, via un live sur ses pages Facebook et YouTube. Un nouveau format qui permettra à un public encore plus large de bénéficier d’informations et conseils donnés par des professionnels de l’immobilier. L’échange étant au cœur de cet événement, chacun pourra poser toutes ses questions à nos experts en direct depuis son salon.

Pour y participer, rendez-vous le 8 octobre à 18h sur : YouTube ou Facebook 

Au programme :

  • Les impayés locatifs pendant une crise sanitaire - avec un huissier
  • Les garanties locatives - avec un assureur
  • La transmission de son patrimoine immobilier - avec un notaire
  • Le dispositif BRS et la revente d'un bien acquis sous dispositif particulier (PSLA, BRS) - avec une juriste un commercial neuf

Keredes Promotion Immobilière lance ALDÉA, nouveau programme multi-facettes, inclusif et tourné vers le futur

Septembre 2020

Proche du centre-ville de Cesson-Sévigné et situé dans le nouveau quartier ViaSilva Atalante, ALDEA est à proximité immédiate des infrastructures de loisirs et de toutes les commodités, ainsi que de la nouvelle ligne de métro. Un site idéal pour ce nouveau programme proposé en BRS, en habitat participatif ainsi qu’en accession libre et dont la commercialisation est à présent lancée.

Aldéa : programme multi-facettes…

Situé dans le nouveau quartier ViaSilva Atalante à Cesson-Sévigné, à la frange du parc de Boudebois (à l’Est) et bordé d’un grand espace vert aménagé (au Nord), ALDÉA s’articule en deux bâtiments, proposant au total 48 appartements du T1 au T5, spacieux et lumineux et se prolongeant pour certains sur des balcons, terrasses ou loggias.

Chaque bâtiment présente des caractéristiques spécifiques, tant sur leur mode constructif qu’au regard de leur niveau de performance énergétique tout en conservant une cohérence architecturale dans la tonalité des façades et les matériaux utilisés.

Le premier bâtiment met à disposition 31 logements en accession libre dont 11 en habitat participatif. 4 foyers ont déjà pu participer concrètement à la conception de leur logement tout en entamant des réflexions sur les différentes possibilités d’aménagement et d’usages des espaces partagés répartis sur les deux bâtiments : buanderie, terrasses, salle de convivialité, jardins…

À noter également que ce premier bâtiment rentre dans l’Appel à Manifestation d’Intérêt (A.M.I) « CONSTRUCTION BOIS POUR TOUS » porté par Abibois, dont Jérôme Nicolas, Directeur Général Délégué Keredes Promotion Immobilière est membre du Conseil d’Administration et Rennes Métropole. L’A.M.I vise notamment à soutenir le développement de la filière forêt-bois-construction régionale par la production de logements bois de qualité.

Ici, le mode système constructif retenu pour le bâtiment A est un mixte béton bois (squelette béton/façades composées de murs ossatures bois + vêture métallique) qui inclut un volume minimum de bois et autres matériaux biosourcés.

Ce mode constructif mixte béton bois permet de travailler une isolation particulièrement soignée qui accompagne la démarche de labellisation Passiv’Haus de ce bâtiment, également certifié NF Habitat.

Le bâtiment B, certifié NF Habitat HQE, propose quant à lui 17 logements en accession sociale BRS. Le Bail Réel Solidaire est un nouveau dispositif qui permet de dissocier le foncier du bâti permettant un prix des logements abordables : T2 à partir de 115 000 €* pour habiter**.

Ce projet est mis en œuvre grâce à un partenariat avec l’organisme de foncier solidaire, Foncier Solidaire Rennes Métropole (FSRM), structure sans but lucratif qui porte le terrain. Il s’agit d’un type de financement aux nombreux avantages :

  • Prix d’acquisition inférieurs à ceux du marché pouvant aller jusqu’à 40 %.
  • TVA à taux réduit à 5,5 % au lieu de 20 %.
  • Tous les avantages d’un programme neuf et d’une accession sécurisée.
  • Abattement de 30 % de la taxe foncière sur la propriété bâtie, si la commune le décide.
  • Garantie de rachat possible sous conditions.

*Lot T2 B102, 46,80m², parking inclus en Bail Réel Solidaire. **Sous conditions détaillées en agence

« Avec ALDEA, on peut parler d’un programme de genres variés, très inclusif et tourné vers le futur : innovation, montages financiers et techniques. Et qu’importe le mode d’accession choisi, tous les futurs habitants disposeront d’espaces partagés. » souligne en conclusion Guillaume Letourneur directeur commercial chez KEREDES.

Les + du programme

  • Environnement très calme
  • Site clôturé, intime
  • Local et jardin extérieur partagé pouvant être un potager 
  • Panneaux photovoltaïques pour les logements en accession libre

ViaSilva, l’EcoCité en cœur d’agglomération

ViaSilva s’inscrit dans la trame verte et bleue, un réseau terrestre et aquatique qui préserve la biodiversité du territoire. Avec des lieux d’habitat et de travail à proximité immédiate des parcs, les habitants et les salariés profiteront d’activités de loisirs et de détente, au grand air. Faciliter la mobilité des habitants et des salariés, créer du lien… ViaSilva a été pensée en phase avec les usages réels de ses habitants et salariés tout en poursuivant la réflexion sur l'implantation progressive des services urbains.

Les deux futures stations de la ligne B du métro (Atalante et Cesson ViaSilva) assureront une accessibilité optimale des quartiers d’habitation et du site technopolitain. À chacun.e d’utiliser et de croiser les modes de transport qui lui conviendront, en favorisant les déplacements doux.

Les + du site

  • La gare bus
  • La station métro ligne B avec son parc relais
  • Les places dédiées au covoiturage
  • Les cheminements vélos et piétons…

Keredes lance la commercialisation de son programme Le Plessis, à Betton

Mai 2020

Nouvelle résidence à taille humaine et à l'architecture moderne, Le Plessis se situe en plein coeur du futur éco-quartier de La Plesse à Betton (35). Un projet d'investissement sécurisé crâce au Bail Réel Solidaire (BRS)*.

Le Plessis_Betton

Un emplacement idéal

À quelques minutes de la capitale bretonne, Le Plessis propose 28 appartements du T2 et T4 dans un bâtiment de trois étages à la vue dégagée. Cette nouvelle résidence constitue l’un des éléments de ce quartier en construction sur les 20 ha de la ZA de La Plesse, à l’entrée de la dynamique commune de Betton. Entre ville et campagne, le programme bénéficie d’un environnement immédiat arboré et animé par des commerces et services. Il dispose également d’un accès rapide aux transports en commun (bus 51 et 71) et à la gare, le reliant directement au cœur de Rennes.

Place à la nature et à la sobriété

Le Plessis, programme certifié HQE, a été conçu pour répondre à des exigences de haute qualité environnementale et s’inscrit parfaitement dans ce nouvel aménagement urbain écoconçu. La résidence s’intègre dans un environnement verdoyant grâce à son architecture travaillée qui lui donne un aspect de légèreté. Elle se distingue par la sobriété de ses couleurs grises et blanches et ses quelques touches de bardage bois renforçant son côté nature. Chaque appartement bénéficie de larges ouvertures et d’un espace extérieur (terrasse ou balcon) permettant de profiter d’une vue dégagée sur la verdure et les nombreuses plantations alentour.

Le Plessis : première opération en accession aidée sur la ZAC avec le dispositif Bail Réel Solidaire (BRS)*

Grâce au Bail Réel Solidaire, dispositif innovant qui dissocie la propriété du foncier de celle du bâti, les acquéreurs bénéficient de prix d'achat inférieurs à ceux du marché pouvant aller de 20 à 30%. Le Bail Réel Solidaire est proposé en partenariat avec le FSRM (Foncier Solidaire de Rennes Métropole).

FICHE PROGRAMME

  • Opération : Le Plessis
  • Ville : Betton (35)
  • Architecte : Archipole
  • Type d’accession : Bail Réel Solidaire (BRS)* pour habiter

*Sous conditions détaillées à l’agence commerciale

Promotion Immobilière : Keredes remet en activité 13 chantiers

Avril 2020

Alors que les acteurs de la construction en Bretagne - ARO HABITAT, FPI, FFB, CAPEB, CROA - s’apprêtent à signer le 22 avril une charte de bonnes pratiques pour la reprise d’activité des chantiers du BTP, KEREDES, Coopérative Immobilière, remet en activité 13 de ses chantiers en Bretagne ! Dans le même temps, le montage et la commercialisation de nouveaux programmes ne faiblissent pas.

KEREDES très optimiste malgré le contexte …

Depuis le 16 avril dernier, 13 chantiers de KEREDES sont officiellement remis en activité, avec un premier coup d’envoi (re)donné sur la Côte d’Emeraude à St-Malo pour le programme Rozval, « à côté de cela, nous avons donné l’ordre de service sur l’ensemble de nos opérations, se réjouit Jérôme Nicolas, Directeur général Délégué de la Promotion au sein de la Coopérative Immobilière. Il s’agira certes d’une avancée de chantiers en « mode dégradé » comme l’on dit dans notre jargon, c’est-à-dire au profit de chantiers qui ne présentent pas de co-activité, c’est-à-dire des entreprises qui n’interviennent pas simultanément sur une opération : je pense à des chantiers à Rennes, Châteaugiron, St-Malo. De quoi assurer la sécurité des salariés en réduisant les interactions. Néanmoins l’activité a repris et c’est cela l’essentiel ! »

Cette reprise de chantiers, très stratégique, concerne notamment trois opérations qui devaient être livrées sur les mois de mars et avril. « Priorité a donc été donnée en vue de relancer l’activité et pouvoir livrer très rapidement à nos clients les 114 logements attendus » fait valoir Jérôme Nicolas.

Livraison
NewVill, quartier Villejean à Rennes, dessiné par l’architecte Carlos Soares, compte 44 appartements sur 7 étages. Il devait être livré aux acquéreurs fin mars.

Cette activité retrouvée illustre à quel point KEREDES a fourni depuis le début du confinement un gros travail grâce à ses équipes de la Promotion et de la maitrise d’œuvre interne pour recréer cette dynamique. Elle est aussi à mettre au crédit de l’engagement de 5 Fédérations au niveau régional : l’ARO HABITAT, la Fédération des Promoteurs Immobiliers, la Fédérations du Bâtiment, la CAPEB et l’ordre des architectes. Ensemble, ces acteurs ont initié une convention* qui œuvre pareillement à la reprise des opérations : Cet accord va ainsi donner des recommandations à l’ensemble des adhérents de chacune de ces Fédérations pour favoriser non seulement cette dynamique de reprise mais aussi envisager l’avenir, et ce quel que soit le contexte économique tendu. »

… Avec de nouveaux montages d’opérations et lancements

Pour l’heure, le télétravail et la réactivité aidant, les équipes de KEREDES poursuivent les travaux de nouveaux montages : soit l’étude d’opérations, les lancements d’appels d’offre, l’activation des dépôts de permis de construire… Au profit d’opérations à Cesson-Sévigné ou encore à Gévezé.

Et les lancements de programmes ne faiblissent pas, alors qu’un récent sondage** confirmaient que 60% de Français continuent en cette période de confinement à réfléchir à un projet immobilier. « C’est pourquoi nous allons poursuive cette dynamique commerciale afin de répondre aux attentes de nos clients qui ont un projet. Nous allons ainsi lancer très prochainement deux opérations commerciales, l’une à Rennes rue Jean Coquelin avec 80 logements, l’autre à Betton avec 28 logements. Croyez-moi : ce deuxième mois de confinement sera très dynamique chez KEREDES »

*ARO HABITAT (Association Régionale des Organismes HLM), FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers), FFB (Fédération Française du Bâtiment), CAPEB (Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment), CROA (Ordre Régional des Architectes de Bretagne). **Sondage avril 2020 Se Loger/Le Point. 60% des Français toujours attelés à un projet immobilier pendant la période de confinement

« Selon une enquête réalisée fin mars, 94% des entreprises du BTP ont dû arrêter tout ou partie de leurs chantiers et 63% des entreprises déclarent avoir fait une demande de chômage partiel pour leurs salariés (36 000 salariés sur les 60 000 sont actuellement en chômage partiel en Bretagne). Dans ce contexte, l’objectif de cette charte est de manifester la volonté des acteurs de la construction, de collaborer à la recherche de solutions solidaires à la gestion de la crise du Covid-19 et d’atténuer ses conséquences humaines, économiques et sociales. Cette charte doit ainsi permettre de définir conjointement le cadre de bonnes pratiques équilibrées, permettant de préserver les intérêts économiques de chacun et de limiter au maximum les situations pouvant amener à des contentieux futurs et accompagner ainsi à la reprise de l’activité BTP en Bretagne. Les parties prenantes s’engagent à promouvoir auprès de leurs adhérents les règles de sécurité liées à la poursuite ou à la reprise des activités et un ensemble de recommandations régionales qui pourront, sans pour autant s’imposer, inspirer les échanges qui s’opèreront chantier par chantier entre maîtres d’ouvrages, maîtres d’œuvre, CSPS et entreprises. »

Immobilier : Keredes soutient tout son écosystème

Avril 2020

Si l’activité fonctionne au ralenti en cette période de confinement, beaucoup de ses acteurs n’en restent pas moins « sur le pont » pour accompagner les acquéreurs. Principalement sur Rennes et Saint-Malo, alors que la livraison de ses programmes est différée, la coopérative immobilière KEREDES (plus de 90 collaborateurs, plus de 200 logements livrés par an, 350 logements actuellement en travaux) reste très active avec la volonté de rester au plus près de ses (futurs) coop’propriétaires, de ses clients et plus largement de tout son écosystème.

Avant toute chose : maintenir le lien entre tous

À l’instar de ce qui est observé dans le pays, l’ensemble des équipes de KEREDES sont confinées dans leurs résidences. Pour autant, le télétravail s’est très vite mis en place et Pascal Masson, Directeur Général de KEREDES tient à saluer d’ores et déjà ses équipes : « la première chose à laquelle je pense, c’est en effet à les féliciter pour leur implication dans la préparation de cette période. Je savais que je pouvais compter sur eux, mais le constater en cette période très délicate me permet d’en retirer une grande fierté et un beau motif à satisfaction ! »

Les enjeux ne manquent pas et, plus que jamais, KEREDES, avant tout Coopérative immobilière, entend s’illustrer au nom de ses valeurs: cela signifie veiller à ne laisser personne en isolement. Tant en interne qu’en externe. « Le confinement est une chose : l’isolement est plus grave, insiste Pascal Masson. Nous sommes tous partis de nos bureaux avec pour consigne de nous appeler les uns les autres, que les managers joignent leurs équipes. Notre blog interne va aussi plus que jamais jouer son rôle. »

« Les entreprises doivent avoir de l’activité et récupérer des moyens financiers ! »

Ses bureaux fermés, KEREDES n’en reste pas moins joignable, par mail, à même ainsi de traiter toutes les demandes, les futurs acquéreurs étant en attente de réassurance dans un contexte où plus de 100 logements devaient être livrés et ne le seront pas: « c’est important pour tous nos clients qui devaient avoir leur propre logement livré en mars. Leur déception est grande. Plus que jamais Il faut qu’ils nous sentent auprès d’eux ! Nous avons pris contact avec tout le monde avec la volonté d’être le plus transparent possible pour, au moment opportun, faire en sorte que ce ne soit plus qu’un mauvais souvenir. »

Côté entreprises, là encore, les choses ont été menées à bon rythme avec pour engagement pris que ces dernières, partenaires de KEREDES, en Gestion comme en Promotion, se sentent toujours accompagnées, avec des messages forts. « 13 chantiers étaient en cours, nous les avons tous arrêtés. Il s’agit de réfléchir et de voir comment installer des chantiers en toute sécurité pour les compagnons. Nous avons à cette fin reçu les entreprises sur chaque chantier. »

Si tous les partenaires n’ont pu répondre présents, la démarche n’en a pas moins été grandement appréciée. « L’idée n’est pas de se rejeter des responsabilités mais au contraire de mettre en place des solutions partagées par tous les intervenants. Cela peut aller jusqu’à proposer des interventions à une seule entreprise par chantier, pour éviter de devoir gérer des co-activités compliquées. L’idée est bien qu’on ne se « quitte » pas en cette période mais que l’on arrive à réaliser un minimum de travaux. Les entreprises doivent avoir de l’activité et récupérer des moyens financiers. Nous tenons à les assurer de tout notre soutien. »

Pour rappel…

La ministre du Travail, en mars, Muriel Pénicaud, choisissait de pointer du doigt l’arrêt brutal de la très grande majorité des chantiers du bâtiment en France. Elle accusait notamment les entrepreneurs du bâtiment de manquer de civisme, voire de faire preuve de défaitisme. Le 21 mars, une réunion s’est tenue entre le gouvernement et les organisations professionnelles. Objectif : négocier une reprise de l’activité avec rédaction d’un guide de mesures et de nouvelles règles à mettre en œuvre spécifiquement sur les chantiers afin de protéger l’ensemble des salariés d’une contamination par le Covid 19. A ce jour ce guide est en phase d’élaboration et de validation avant identification des mesures applicables sur chaque chantier et accord.

Les Coopératives Immobilières Keredes nomment deux Directeurs Généraux Délégués

Mars 2020

Jérôme NICOLAS vient d’être nommé Directeur Général Délégué pour l'activité Promotion Immobilière. Vincent RENAULT a été nommé Directeur Général Délégué pour les activités Transaction, Gestion Immobilière et Syndic de Copropriété.

Jerome_Nicolas_Keredes

Jérôme NICOLAS vient d’être nommé* Directeur Général Délégué

Economiste de la construction de formation, Jérôme NICOLAS, 49 ans, a exercé dans le secteur privé avant de rejoindre en 1993 des organismes du logement social.

En 2001 il intègre Habitation Familiale comme Chargés d’opérations en promotion immobilière, avant de s’affirmer sur les postes de monteur d’opérations, directeur de la production, directeur de programmes, directeur de la promotion immobilière et directeur général adjoint de la promotion immobilière en mars 2019. Son expérience s’est par ailleurs complétée de nombreuses formations professionnelles Métier et Management.

Dans le cadre de ce mandat social, il assiste désormais Pascal MASSON, Directeur Général, sur l’activité principale de la PROMOTION et ses activités accessoires : commerce, courtage en IOBSP et maîtrise d’œuvre d’exécution. « En charge de l'innovation technique, de la qualité de notre production et des relations partenariales entreprises/architectes, j’ai depuis de nombreuses années accompagné la croissance de la Coopérative. Mon parcours professionnel marque mon engagement et mes convictions pour accompagner et porter les valeurs et le projet d’entreprise de Keredes au service des clients et des politiques de l’habitat. »

Vincent_Renault_Keredes

Vincent RENAULT est nommé* Directeur Général Délégué

Originaire de la région parisienne, Vincent RENAULT, 52 ans, a exercé près de 20 ans dans le secteur de l’habitat en Rhône-Alpes puis en Bretagne, où son attention se porte très vite sur les actions et le dynamisme de la coopérative Habitation Familiale. En 2003, il intègre son Conseil d’administration, de quoi vivre de l’intérieur la créativité, les projets et le fonctionnement de la coopérative en qualité d’administrateur bénévole. En 2008, le Conseil d’administration lui confie sa présidence.

Quelques années plus tard, le Conseil d’administration décidant de renforcer la relation client en accentuant sa mission d’accompagnement au-delà de l’acte d’acquisition, il décide de se désengager de ses obligations professionnelles antérieures pour rejoindre Habitation Familiale et porter sous une autre forme l’activité de syndic de copropriété, via la création en 2014 d’HF Gestion Syndic de copropriété, devenu KEREDES Gestion Immobilière en 2019.

Dans le cadre de ce mandat, il assiste Pascal Masson sur les activités de TRANSACTION, GESTION IMMOBILIÈRE et SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ. « Cette nomination en qualité de Directeur Général Délégué traduit mon engagement dans un projet global d’entreprise où la complémentarité des métiers et la mission d’intérêt général au service du plus grand nombre ont tout leur sens. »

*Sur décision du Conseil d’Administration, en date du 18 décembre 2019

Crevin : nouveau programme immobilier lancé en co-promotion par Keredes Promotion Immobilière et Coop Habitat Bretagne

Mars 2020

À seulement 15 minutes de l’entrée Rennes, Crevin, commune conviviale de 3 000 habitants, offre un écrin de verdure simple et naturel, propice à l’épanouissement de la vie de famille. Dans un environnement calme et apaisant, cette commune marquée par un joli dynamisme a su affirmer son identité. Un site idéal choisi par KEREDES pour ce nouveau programme accessible en PSLA* : Le Clos des Bleuets dont la commercialisation est à présent lancée.

Le Clos des Bleuets : des maisons chaleureuses propices à la vie familiale

Construites en partenariat avec le constructeur Mab Gasnier, ces maisons modulaires sont économiques et fonctionnelles avec des délais de réalisation réduits à quelques mois, et c’est là son plus gros avantage !

Réparti par lots groupés de cinq à six habitations le long de la rue des Bleuets, ce programme se compose au total de 21 maisons individuelles (T5) au style résolument contemporain : façade en enduit minéral clair et coloré, et carport en bois. Chacune dispose d’un étage couvert d’une toiture monopente et, le cas échéant, d’une extension du séjour. Pensées pour être fonctionnelles et chaleureuses, ces habitations offrent des espaces de vie qui correspondent aux attentes et habitudes de vie de 2020 : ici les superficies sont généreuses et les rez-de-chaussées, équipées de baies coulissantes, laissent entrer à profusion la lumière du Sud. De quoi profiter d’un jardin clos engazonné pour chaque habitation, en parfait écho avec un espace naturel et boisé tout proche.

Les + du programme

  • Maisons prêtes à habiter
  • Lumière traversante nord/sud
  • Deux places de stationnement par parcelle
  • Stationnement pour les visiteurs à proximité

Crevin, entre douceur de vivre et centre-bourg dynamique

Nichée sur les hauteurs des Vallons de Vilaine, entre ville et campagne, Crevin mérite amplement sa réputation de commune accueillante. Labellisée Village fleuri et village étape depuis 2019, elle dispose de 140 000 m2 d’espaces verts et de 3.8 km de cheminements doux qui relient les différents points de la ville ainsi que ses nombreux commerces et services qui ne manquent pas : pharmacie et cabinets médicaux et paramédicaux, Centre culturel (médiathèque, ludothèque, galeries…), nombreux équipements sportifs (terrain de football, stake-park et salles multisports…) et associations culturelles. Le tout accessible depuis Le Clos des Bleuets en quelques minutes à pied !

Les + de la commune

  • Liaison vers Rennes via le réseau de bus régional Breizhgo
  •  Micro-crèche
  • Établissements scolaires de la maternelle au collège…

*Le PSLA un dispositif en deux temps pour devenir propriétaire

Pour rappel, avec le Prêt Social de Location-Accession* (PSLA) l’acquisition de votre résidence principale se fait en deux temps : une phase locative limitée dans le temps que vous aurez définie, puis la phase d’accession. Vos avantages sont multiples : prix de vente encadré, TVA à 5,5%, exonération de taxe foncière pendant 15 ans, pas d’appel de fonds pendant la construction, garanties de rachat et de relogement.

Quai 80 : quand la coopérative immobilière Keredes et Legendre Immobilier, copromoteurs, vont à la rencontre des habitants du quartier

Mars 2020

Pour Quai 80, nouveau programme immobilier rennais, KEREDES et LEGENDRE Immobilier ont toujours privilégié la rencontre avec des riverains attentifs à leur qualité de vie environnementale. Avec pour enjeu de désamorcer tout malentendu dans une démarche d’écoute et avant tout constructive, à l’instar de la récente présentation du programme auprès des résidents de l’EHPAD du quartier.

Face à l’arrêt « Champs Manceaux » de la ligne C3, à 10 mn de la station de métro Clemenceau, ce programme, composé de 10 maisons de 3 à 5 pièces et 70 appartements du studio au 5 pièces, est avant tout un projet qui « respire », environné d’espaces verts (Parc de Bréquigny, Parc des Chalais…).

En premier lieu, Quai 80 s’impose bel et bien comme un programme pour lequel KEREDES et LEGENDRE Immobilier ont privilégié avant tout la qualité. « Respectueux du PLU, nous avons opté pour un ensemble qui ne soit pas perçu comme « imposant » voire « lourd » dans le quartier, au profit d’un immeuble qui joue la transparence avec une écriture architecturale qui laisse passer la lumière. »

Ce souci d’intégration réussie dans le quartier n’a pas manqué se nourrir dans le même temps de l’écoute des riverains mitoyens. « Enjeu pour KEREDES et LEGENDRE Immobilier ? Intégrer au mieux leurs attentes et préserver notamment au maximum le cadre végétal. Dans ce sens nous avons associé le cabinet Aubépine pour établir un état phytosanitaire des arbres et préconiser un projet végétal qui préserve le maximum d'entre eux, et l'intimité de tous par rapport aux voisins. »

Le résultat est vérifiable pour ne pas dire quantifiable : non seulement les arbres en place sont conservés « mais nous en avons même rajouté en supprimant directement un local prévu dans notre programme. »

De quoi insister : KEREDES et LEGENDRE Immobilier sont toujours à l’écoute de leur environnement. « En février dernier, nous avons été sollicités par la Ville de Rennes pour présenter le projet à l’EHPAD qu’elle gère directement rue Jean Coquelin, rappelle Jérôme Nicolas, Directeur Général Délégué KEREDES. Présentation qui s’est faite en présence de l’architecte devant le Conseil des familles, des représentants de l’EHPAD et des membres du CCAS. Ce fut l’occasion de lever des malentendus : non, nous n’allions pas tout raser et nous n’allions pas toucher au bosquet auquel les résidents sont très attachés. »

La question de l’ombre portée par le programme sur l’EHPAD fut également abordée. Précisons ici qu’il s’agit d’une ombre ponctuelle portée en été à l’Ouest de l’EHPAD. « Ce qui a été jugé comme bienvenu par le personnel ! « Nous n’aurons pas à baisser les volets dans les chambres des résidents. Ils ne seront plus dans le noir ». Au final nous avons été remerciés pour le confort apporté ici et qualité globale de notre projet »

Avec Quai 80, KEREDES et LEGENDRE Immobilier témoignent plus que jamais de leur volonté de transparence et de bienveillance à l’égard des habitants d’un quartier auxquels ils sont très attachés. Nouvelle démonstration en avril : « toujours attentifs à favoriser les échanges, nous allons revoir l’EHPAD et les riverains avec le désir que tout le monde puisse se rencontrer avant chaque phase de travaux. C’est aussi l’occasion de se coordonner avec les équipes de chantier afin de veiller à minimiser l’impact sonore. Et pour aller toujours plus loin dans cette volonté de concertation et d’ouverture : des outils de communication seront mise en place en vue de recueillir toute doléance et remarque. »

FICHE PROGRAMME

  • Opération : Quai 80
  • Ville : Rennes (35)
  • Architecte : Desaleux Soares Architectes
  • Livraison prévisionnelle : 4e trimestre 2022
  • 3 ypes d’accession
    • Accession à prix maîtrisée pour habiter
    • Accession Libre sécurisée et encadrée pour habiter*
    • Accession libre pour investir**

*Sous conditions détaillées à l'agence commerciale. **Investir dans l'immobilier comporte des risques

La Chapelle-Thouarault : Nouveau programme immobilier lancé par Keredes Promotion Immobilière

Février 2020

Directement missionné par Territoires et Développement et la commune de La Chapelle-Thouarault (35), KEREDES PROMOTION IMMOBILIERE annonce la réalisation d’une opération de huit logements sous dispositif PSLA en semi-collectif dans le projet urbain La Niche aux Oiseaux.

La Niche aux Oiseaux : éco quartier à la campagne

Labellisé Eco Quartier en 2014, le projet urbain de La Niche aux Oiseaux traduit la volonté de la commune de La Chapelle-Thouarault de s’inscrire dans un développement durable et maîtrisé. « L’urbanisation d’un espace contigu au sud du bourg existant permet à La Chapelle-Thouarault de poursuivre son effort en matière d’habitat tout en renforçant la cohérence de son bourg par le biais d’une urbanisation « concentrique », structurée autour du centre ancien », précise la commune.

Parmi les enjeux : participer au réaménagement de la « Coulée Verte », liaison entre le centre-bourg et la rivière de la Vaunoise, développer des espaces de convivialité, connecter ce nouveau quartier au centre-bourg et à la campagne… mais aussi créer une nouvelle offre d’habitat tout en renforçant la cohérence du centre-bourg avec rien moins que 259 logements.

C’est dans ce cadre que Territoires et Développement et La Chapelle-Thouarault ont confié à KEREDES PROMOTION IMMOBILIERE la réalisation d’une opération de huit logements sous dispositif PSLA en semi-collectif. Concrètement, le projet sera composé d’un T2, six T3 et un T4.

Une opération confiée à l’agence rennaise SONJ Architecture qui s’inscrit pleinement dans le nouvel éco quartier.

Programme Kernao à la Chapelle-Thouarault

Le PSLA un dispositif en deux temps pour devenir propriétaire

Pour rappel le prêt social location-accession (PSLA) est un dispositif d’encouragement à l’accession à la propriété, simple et sans risque. Il permet aux personnes sous plafonds de ressources de devenir progressivement propriétaires de leur logement, qui doit obligatoirement être leur résidence principale. La location-accession se déroule en deux temps :

  1. Une période d’occupation « locative »

    La personne s’installe dans son logement neuf en tant que locataire-accédant. Pendant six mois au minimum, elle teste sa capacité à rembourser en versant chaque mois une redevance équivalente aux futurs remboursements mensuels. Comme tout propriétaire, elle est responsable de l’entretien de son logement et participe aux délibérations de copropriété.La levée de l’option d’achat : pour devenir pleinement propriétaire
     
  2. La levée de l’option d’achat : pour devenir pleinement propriétaire

    Selon les termes de son contrat de location-accession, on dispose jusqu’à quatre ans pour lever son option d’achat (délai modifiable). Lors de la phase locative, une épargne (part acquisitive de la redevance) a été constituée, qui est alors restituée et participe à son apport personnel.

À propos de Territoires & Développement

Territoires & Développement est une Société Anomyme d’Economie Mixte créée en 1957 pour accompagner la Ville de Rennes, puis Rennes Métropole et les communes membres de l’agglomération dans l’évolution de leur territoire.

Elle intervient dans la création de nouveaux quartiers, dans le renouvellement de quartiers existants et dans la construction d’équipements publics ou de bâtiments complexes.

Keredes mise sur la dynamique de Liffré pour ses nouveaux programmes

Janvier 2020

Tout est possible à Liffré ! Judicieusement placée à la croisée des chemins sur la route des Estuaires, la ville et son agglomération connaissent un développement continu. En atteste l’accueil régulier d’une population active et jeune séduite par l’offre complète d’écoles, de collèges, et sous peu d’un lycée, mais aussi un maillage de 80 associations sportives et culturelles.

C’est donc à dessein que KEREDES a choisi ce territoire porteur pour son nouveau programme KERSANTIA, une résidence de 14 logements, dans la foulée d’INFLUENCES, précédent programme lancé l’été dernier. Point commun : des résidences à taille humaine qui se fondent dans leur environnement.

Au cœur d’un environnement préservé…

Ces deux programmes dont la commercialisation sont d’actualité, s’inscrivent à point nommé dans les nouveaux besoins que connaît par Liffré, ville de quelque 7 000 habitants où il fait bon vivre. Ici, commerces, services, ou encore nombreuses animations font tout le charme de cette ville proche de Rennes. Très bien desservie, la commune est accessible en voiture via l’A84, la D92 ou encore en bus par le réseau interurbain Illenoo. Les vélos et les randonneurs trouveront aussi leur bonheur dans les sentiers et parcours sportifs qui sillonnent la forêt (4 000 ha). « Liffré combine tous les atouts d’une ville bien équipée, aux plaisirs de la vie en pleine nature. Un site idéal pour investir et pour se lancer dans un parcours résidentiel » indique KEREDES.

…deux résidences contemporaines à taille humaine

Résidence conviviale de 14 logements (T2 et T3), aux allures voulues de « grande maison », KERSANTIA bénéficie d’une architecture qui allie modernité et épure. Les jeux de volumes et de couleurs, entre bois clair et blanc lumineux, lui confèrent une élégance naturelle et un aspect graphique qui s’inscrit parfaitement dans son environnement.

« Les futurs habitants de cette grande villa pourront s’identifier à elle par sa singularité architecturale de quatre volumes qui se côtoient, présentent Philippe Loyer et Maeva Chancerel, les architectes en charge du projet. Le volume blanc avec sa toiture mono-pente, dans lequel sont creusées des loggias, est associé aux deux volumes suspendus de teinte bois gris avec leurs balcons orientés au soleil. Le volume central, en retrait et créant des failles, sert de liant entre ces trois volumes. Il abrite les circulations verticales. Cette fragmentation du bâti permet de retrouver l’échelle des constructions avoisinantes des maisons individuelles. »

Kersantia_ Keredes

De son côté, la résidence INFLUENCES propose elle aussi 14 logements sur trois niveaux (du T2 au T4), dont un duplex. Variés et spacieux, prolongés sur extérieurs (terrasses, balcons ou jardins), les logements sont de qualité, dotés de chaudières individuelles au gaz, de salles de bains équipées, de places de stationnements privatives, d’un local à vélos… « Dans un jeu d’habillage en métal et en zinc, l’architecture du bâtiment réserve des creux et des décrochés pour rythmer la façade et préserver des espaces protégés », présente l’Agence Hélène Poirier-Koutev architecture, en charge du programme.

Perspective du programme Keredes INFLUENCES à Liffré

FICHE PROGRAMME

  • Opération : Kersantia
  • Ville : Liffré (35)
  • Architecte : Atelier Loyer et Prism Architectes
  • Livraison prévisionnelle : 1 er trimestre 2022
  • 3 types d’accession pour habiter ou investir :
    • Location-Accession (PSLA) pour habiter*
    • L'Accession Libre pour habiter
    • L'Accession Libre pour investir**

FICHE PROGRAMME

  • Opération : Influences
  • Ville : Liffré (35)
  • Architecte : Koutev Architectures
  • Livraison prévisionnelle : 4 ème trimestre 2021
  • 3 types d’accession pour habiter ou investir :
    • Location-Accession (PSLA) pour habiter*
    • L'Accession Libre pour habiter
    • L'accession Libre pour investir**

*Sous conditions détaillées à l’agence commerciale. **Investir dans l’immobilier comporte des risques

Keredes, coopérative immobilière, ouvre son Club Agir

Toujours attentive à innover et à se tenir au plus près de ses « coopérateurs », aussi en dehors des assemblées générales, KEREDES propose à ces derniers de rejoindre le Club AGIR dont la première réunion vient de se tenir à Rennes. Le principe ? Faire valoir ses idées en tant qu’utilisateur.trice des services de KEREDES, donner son avis sur les dernières innovations immobilières, faire des préconisations en matière d’Habitat… Soit contribuer directement aux nouvelles orientations prises et futurs projets de SA coopérative.

Un Club d'échange et de partage...

Club Agir Keredes

Sécurisation de la rénovation des copropriétés en la rendant abordable, missions de solidarité grâce au fonds de dotation Nova Ker, participation active des propriétaires dans la gestion de leur patrimoine, développement d’offres de financement pour les acquéreurs, création d’une filière bois pour la construction d’immeubles durables… Comme on peut en juger, les sujets sur lesquels rebondir et abonder ne manquent pas. « L’objectif est simple, expose volontiers KEREDES : construire ensemble de nouvelles solutions de bien-vivre. À cette fin, nous solliciterons 2 à 3 fois par an nos résidents pour leur proposer tout à la fois des projets d’innovation, de visiter des résidences avant leur livraison, mais également leur permettre de réagir avec leur vécu d’utilisateur ; de quoi nous enrichir de leurs remarques. »

Aller plus loin dans la co-construction de ses futurs services et prestations en associant directement ses « coopérateurs » : via le Club AGIR, on retrouve bien la philosophie même de KEREDES, coopérative immobilière à but non lucratif qui entend avant tout œuvrer au service de l’intérêt général : « plus que jamais notre objectif est clairement revendiqué : rendre KEREDES la plus pertinente possible, portée par les Bretons sur notre Bretagne ! » ne manquait pas de rappeler Pascal Masson, Directeur Général lors du changement de nom opéré il y a quelques mois.

Dans ce sens, après une année d’actions au sein du Club AGIR et un avis favorable émis par le Conseil d’Administration, tout membre peut se porter candidat.e pour participer à la gouvernance, en tant que censeur puis administrateur, dans l’une des deux Coopératives KEREDES. Dans cette perspective, chaque membre est parrainé par un membre du Conseil d’administration, ce qui lui garantit une formation et un suivi assuré.

… où chacun.e peut faire valoir sa valeur ajoutée

Club Agir Keredes

« J’ai noté lors de cette réunion un esprit très ouvert et différent du « privé », en ce sens que c’est axé ici sur l’entraide et l’innovation. De quoi faire part de mes expériences : dans le cadre de mes activités, j’ai en effet toujours privilégié le gagnant-gagnant et le conseil. Je connais le parcours de combattant des primo-accédants. Être en mesure d’assurer un suivi à leurs côtés de ce qui a pu fonctionner, ou pas, est important à mes yeux, tout comme faire des propositions dans la conception des résidences. La société bouge et les besoins évoluent. Bail réel solidaire, transactions… J’entends bien abonder les Tables rondes qui vont se tenir au fil des mois. » Joël Derrien, 35 années passés dans la Banque et 10 ans en tant qu’agent immobilier.

« En mars prochain je vais prendre possession d’un appartement que je viens d’acquérir via KEREDES. Donner un coup de main au profit de la collectivité dicte mon quotidien. J’essaie toujours d’être utile et pragmatique avec des idées qui améliorent la vie de chacun. Être bien logé à mes yeux, c’est être bien chauffé, bénéficier de luminosité, avec une bonne orientation et suffisamment d’espace de vie où voir sa famille grandir. Sans même dire qu’en 2020 tout projet devrait être associé à une réflexion environnementale. Une mécanique que je veux activer dans ce Club. » Franck Jutel, salarié SNCF et référent anti-fraude Région Bretagne pour les TER.

« Copropriétaire depuis 2015 à St-Jacques-de-la-Lande dans un programme KEREDES dont je suis le Président syndical, je suis très sensible à l’idée de voir bâtir au profit de catégories à revenus modestes. J’ai donc envie d’agir dans ce sens. Je me tiens informé de ce qui évolue dans ce sens et de tout ce qui vise à lutter contre la spéculation foncière. Ce qui m’intéresse c’est qu’un maximum de personnes accèdent à la propriété via des coûts maîtrisés. Dans ce sens, je table sur la confrontation d’idées et de projets. » Fabrice Laurent, professeur des écoles.

Questions d’habitat : Pascal Masson, DG de KEREDES, dans le rôle d’ambassadeur de l’Organisme de Foncier Solidaire (OFS)

Novembre 2021

Le 8 novembre 2019 au Quartz à Brest, Pascal Masson qui a largement œuvré à faire de la Bretagne l’une des premières régions à proposer cette solution sur deux territoires, présentera les principes de l’OFS, dispositif pertinent pour l’accession à la propriété pour tous.

Question d'Habitat_Novembre 2019

Manifestation ouverte au public en 2017, ces Rencontres professionnelles des acteurs de l’habitat ont su s’imposer au fil des éditions comme un moment essentiel pour rester collectivement en veille et en réflexion, insistent volontiers ses initiateurs au moment de fêter cette première décennie : « l’occasion de faire le point sur le chemin parcouru et l'évolution de ce rendez-vous qui depuis dix années témoigne aussi des évolutions locales et nationales dans le champ de l'habitat. »

Parmi celles-ci : l’OFS, dispositif créé dans le cadre de la loi ALUR et qui permet aujourd’hui à KEREDES, coopérative immobilière, de se positionner avec pertinence dans l’Ouest et dont Pascal Masson exposera le 8 novembre le principe via deux déclinaisons territoriales, à Saint-Malo et Rennes.

Passer du rêve à la réalité…

« Afin de faciliter l’accès à la propriété́pour tous, KEREDES accompagnée dans sa démarche par la Ville de Saint-Malo, la SACIB et de nombreuses entreprises privées de premier plan, a créé au printemps de cette année le Foncier Coopératif Malouin. Rendu possible par la loi Alur, cet OFS (Organisme de Foncier Solidaire) va permettre de constituer des réserves de foncier sur une longue durée et contribuer ainsi à la création d’un parc de logements abordables grâce au Bail Réel Solidaire (BRS)»

S’inscrivant dans les valeurs de la coopérative, cet outil offre enfin aux jeunes ménages la possibilité de passer du rêve à la réalité : acheter un premier logement neuf à Saint-Malo à un prix abordable. C’est désormais le cas avec le programme « Rozval » à Rothéneuf. 

Créé avant l’été, l’OFS de Rennes Métropole affiche la même ambition avec pour mission de rassembler les acteurs de l’accession sociale à la propriété - dont KEREDES -, public et privés afin, là encore, de pérenniser l’accès au logement. Pascal Masson, qui est aussi le trésorier de cet OFS BRS rennais évoquera comment 441 logements ont déjà été actés pour 2018-2019 sur des communes de la métropole en 1ère couronne : « là encore il s’agit de favoriser l’accession pour des foyers modestes et dans des zones souvent très tendues. »

A Rennes, Les Villas Inkermann, en commercialisation par KEREDES, et 17 logements du programme Aldéa (en phase de pré-commercialisation par KEREDES à Cesson-Sévigné) sont sur ce principe de commercialisation.

… Avec le BRS : on achète les murs, on loue le terrain

Lancé en 2016, le Bail Réel Solidaire est un dispositif qui permet de dissocier le foncier du bâti pour faire baisser le prix des logements. Concrètement, l’opérateur d’un programme cède en VEFA les droits sur le bâti à l’acquéreur (sous certaines conditions de revenus) et l’OFS lui loue les droits sur le foncier (via petite redevance). Ce type de bail est dédié à l’activité des OFS, organismes à but non lucratif. « Cet outil permet aux collectivités de s’engager en participant activement au développement et à la pérennisation d’un parc de logements accessibles en contribuant à tenir éloigné le foncier de la spéculation. »,  Pascal Masson

Accession à la propriété en BRS : pose de la 1ère pierre de la résidence Rozval à Saint-Malo, quartier Rothéneuf, mardi 12 novembre 2019

Octobre 2019

La Ville de Saint-Malo accueille aujourd’hui les 1ers logements en Bail Réel Solidaire* , grâce au Foncier Coopératif Malouin. Programme développé par KEREDES Promotion Immobilière (ex-Habitation Familiale) en vue de faciliter l’accès à la propriété en résidence principale pour tous. Il propose 30 logements du T2 au T5 au sein du quartier de Rothéneuf à 300 mètres de la mer… disponibles à un prix très abordable.

Créer un parc de logement abordable pour accueillir des familles, salariés… en RP

Devenir propriétaire n’est pas forcément accessible à tous, qui plus est sur un territoire très attractif comme l’est celui de la région malouine. Face à ce constat, KEREDES associée à la Sacib et les collectivités de la Ville de Saint-Malo et Dinard ont mis en place en 2017 le Foncier Coopératif Malouin (FCM), un outil avec une gouvernance unique en France. Le principe est ici très simple : séparer le foncier du bâti et ainsi créer une offre de logement abordable et durable pour accueillir des familles.

Le premier projet mis en place dans ce cadre est officiellement lancé à Saint-Malo, sur le terrain de l’ancienne école de Rothéneuf vendu par la Ville, à 300 mètres de la mer et à proximité de tous les services. « Il s’agira à terme de trois résidences comptant 30 logements, implantés autour d’un cœur d’îlot paysager et s’intégrant bien dans l’environnement existant. Chaque bâtiment reprend les qualités du logement individuel : jardin privatif, entrée individualisée celliers, terrasses… », détaille Pascal Masson, Directeur Général KEREDES.

À noter qu’un espace annexe sera pensé avec les futurs habitants en fonction de leurs besoins. Le projet vise également des objectifs environnementaux, tant dans la performance énergétique que dans l’utilisation de matériaux.

… via le Bail Réel Solidaire et un outil de territoire : l’OFS (Organisme de Foncier Solidaire)

Le prix de vente moyen, qui concerne uniquement l’ensemble immobilier bâti, s’élève à 2 200 € TTC du mètre carré. Le terrain est quant à lui porté par l’organisme foncier solidaire moyennant une faible redevance de 1€/m²/mois des habitants durant toute la détention du bien immobilier. C’est le principe même du Bail Réel Solidaire. « L’organisme de foncier solidaire est aussi un outil de territoire, d’où la présence d’associés telles que des entreprises locales privées, car elles-mêmes connaissent des difficultés pour loger leurs collaborateurs, souligne Pascal Masson. Faciliter l’accès à la propriété pour tous et prioriser la dimension humaine, ainsi que l’intérêt général, correspondent aux valeurs portées depuis toujours par la coopérative KEREDES. Le Foncier Coopératif Malouin incarne parfaitement ces objectifs et offre ainsi une solution innovante que le territoire pourra maîtriser. »

Tous ces enjeux seront abordés à 17h30 le mardi 22 novembre en présence de :

  • CLAUDE RENOULT, Maire de la ville de Saint-Malo
  • PASCAL MASSON, Directeur Général KEREDES et Président Foncier Coopératif Malouin

Lancement commercial Sipia, à Noyal-Châtillon-sur-Seiche

Octobre 2019

Aux portes de Rennes, Keredes présente Sipia : petite résidence conviviale de 16 logements, toute habillée de bardage bois.

Sipia_Keredes

Un programme qui allie douceur d’habiter…

SIPIA est un programme qui se fait d’emblée remarquer par son cadre. « Il s’agit dans cette opération de répondre à la demande des personnes qui souhaitent habiter un appartement dans un environnement calme et proche du centre-bourg de Noyal-Châtillon-sur-Seiche » présente volontiers KEREDES.

Dynamique et élégante, l’architecture joue avec des rythmes de façades, ponctuée de contrastes de matières et de grandes ouvertures, le tout dans un cadre verdoyant. À l’Ouest, des jardins privatifs dédiés aux logements du rez-de-chaussée sont aménagés, des balcons orientés sud-ouest se présentant en étage. Pratique : un cheminement piéton permet un accès rapide au parking paysager mis à distance par un espace vert et la résidence est accessible via deux entrées traversantes.

Côté intérieur ? Les logements* du T2 au T4, possèdent des séjours confortables et faciles à meubler, permettant un aménagement personnalisé. Cela est aussi vrai dans les chambres et dans les salles d’eau qui par ailleurs, sont toutes accessibles aux personnes à mobilité réduite au rez-de-chaussée.

« Accéder à la propriété, adapter son logement à un nouveau mode de vie ou encore vouloir gagner en confort, sont les éléments fondateurs de cette résidence singulière, notamment par sa mixité de typologie d’appartement. Certains logements ont la vertu d’être modulables et évolutifs ce qui leur confère la possibilité de s’adapter facilement en fonction des besoins » présentent Laurence CROSLARD et Hugo PRESCH, architectes en charge de la réalisation.

… et dynamisme d’un territoire

Située au sud du bassin rennais, traversée par la Seiche et comptant 7000 habitants, NoyalChâtillonsur-Seiche jouit d’un emplacement privilégié à seulement 7 minutes de Rennes. En accès immédiat depuis la rocade, Noyal-Châtillon-sur-Seiche bénéficie de l’attractivité de la métropole, tout en préservant sa douceur de vivre.

La commune est également très bien desservie par le réseau de bus STAR et se trouve à quelques encablures de l’aéroport de Saint-Jacques de la Lande et du Parc des Expositions. Noyal-ChâtillonsurSeiche offre de nombreuses infrastructures sportives et culturelles, une vie associative dynamique et de nombreux commerces et services, qui en font une commune très prisée. Elle profite également de multiples balades pédestres et cyclables, dans un cadre naturel préservé.

*Les logements peuvent être achetés pour sa résidence principale ou pour un investissement locatif (Loi Pinel). Sous conditions détaillées à l’agence commerciale.

Participez directement à la conception de votre habitat et des espaces partagés : Conférence de Keredes - le 19 octobre à 11h à l'occasion du Salon Immo Neuf & Smart

Octobre 2019

« Du collectif au particulier, je décide… avec d’autres. » Proposer aux futurs résidents de s’impliquer, de participer à la conception de leurs logements et des espaces partagés ?** Avant d’en profiter ensuite sous diverses formes ? Telle est la proposition, impliquante autant qu’innovante, qui sera au cœur de cette table-ronde en présence d’acteurs de l’immobilier ainsi que d’habitants ayant testé avec succès le principe.

Habitat participatif Keredes_Programme Casalma à Rennes

Une manière de vivre son logement tout autant qu’un mode de vie en collectivité

« Principe on ne peut plus simple, rappelle Sandrine GUEGAN Directrice de la Promotion Immobilière chez KEREDES. Concrètement, je suis acteur.trice dans la conception même de mon espace de vie personnel ainsi que des espaces communs dont je vais profiter à terme. De quoi être dès l’amont, dans la collaboration et l’échange avec mes futurs voisins : on apprend à se connaître et à créer des liens nouveaux de solidarité et d’entraide, pour bien vivre ensemble. Car il s’agit bien de décider ensemble des règles de vie au profit d’un bon voisinage. »

Habitat participatif Keredes_Programme Casalma à Rennes

Habitat adapté et concerté : des variantes selon les programmes…

Rien de figé dans l’usage des espaces partagés, qui plus est, dans l’approche qui privilégie l’adaptation. Ainsi, en plus des espaces communs habituels (hall d’entrée, espaces verts, cage d’escaliers…), les espaces partagés sont des surfaces dédiées pour des usages à… définir, au cas par cas : une buanderie, une salle commune ici… Une terrasse, un jardin partagé, une chambre d’appoint là… « Ces espaces sont définis au gré de chaque programme et des échanges entre résidents, confirme Sandrine GUEGAN. Et si l’intérêt de cette démarche est de profiter de davantage d’espace(s) en commun, l’intimité de chaque foyer est bien préservée, enrichie de la participation de chaque habitant dans sa conception même.»

Illustration avec : 

CP_HabitatParticipatif_Keredes_Octobre 2019

- 8 logements maximum à partir du T2 + espaces partagés - ZAC de la Touche à Laillé

CP_HabitatParticipatif_Keredes

- Jusqu’à 10 logements à partir du T1 au sein d’une résidence de 30 logements + espaces partagés - ZAC Atalante ViaSilva à Cesson-Sévigné

- 16 logements maximum à partir du T2 + espaces partagés - ZAC Les petits prés à Montgermont

 

De quoi en discuter en direct samedi 19 octobre de 11H à 12H en présence de :

  • Sandrine GUEGAN Directrice de la Promotion Immobilière
  • Yvan Le Goff Représentant de l 'Association L’Epok
  • Aurélie Chattelier, représentante de Territoires
  • 2 Habitants / Résidences…

*le salon de l’immobilier neuf et des nouvelles pratiques de l’immobilier. Les 18-19-20 octobre au glazarena - cessonsevigne/35
**Pour plus d’informations à l’adresse demarcheparticipative@keredes.coop