Aller au contenu principal

LOCATAIRES : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR EN CETTE PÉRIODE DE CONFINEMENT

Locataires_FAQ

En cette période de confinement, les locataires se posent beaucoup de questions. Déménager, faire un état des lieux d’entrée ou de sortie, payer son loyer…

Est-il possible de réaliser un état des lieux d’entrée et de sortie ?

En cas de force majeur, nous pouvons réaliser des états des lieux, dans le strict respect des consignes sanitaires tant pour nos clients que nos collaborateurs.

Est-il encore possible de déménager ?

Non, seuls sont autorisés les déménagements relevant d’urgences sanitaires, sociales ou de péril, de déménagements indispensables d’entreprises et de déménagements qui pourraient être rendus nécessaires dans le cadre de l’organisation des soins face à l’épidémie. 

Règlement des loyers

Les loyers restent redevables aux échéances habituelles, contrairement aux mesures proposées aux entreprises. Notre priorité est donc de les reverser aux propriétaires dans les délais ordinaires, sous réserve d’impayés éventuels. Nos équipes assurant leurs missions en télétravail, nous demandons à nos locataires qui n’ont pas opté pour des prélèvements de procéder, dans la mesure du possible, au règlement de leur loyer par virement et non par chèque. Nous assurons également le paiement des charges. Concernant l’envoi de nos documents (avis d’échéance, quittances, décomptes…), tous les clients ayant opté pour une communication par mail, les recevront comme chaque mois. En revanche, les envois par courrier arriveront majoritairement avec un décalage car ils nécessitent un déplacement d’un de nos collaborateurs dans nos locaux ainsi qu’un bon fonctionnement de la Poste. Pour faciliter nos échanges, nous invitons tous les propriétaires qui n’ont pas choisi la dématérialisation des documents, à nous transmettre leur accord pour recevoir les correspondances du service gestion par mail.

Est-ce que vous pouvez rester dans votre location si votre préavis arrive à échéance ?

Oui, si votre propriétaire est d’accord. Dans ce cas, vous devez signer une convention d’occupation temporaire et continuer à payer votre loyer. Un échange de mails peut suffire comme preuve écrite de l’accord.
Attention, si vous avez déjà signé le contrat de location de votre nouveau logement, la loi vous oblige à en régler le loyer. Vous pouvez toutefois essayer de vous mettre d’accord avec le propriétaire pour reporter la date de début de location.