Aller au contenu principal

À LA UNE - EN CETTE PERIODE DE CONFINEMENT, PASCAL MASSON, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE KEREDES S'EXPRIME

Toujours attentives à vous accompagner et à maintenir ce lien si important à nos yeux qui témoigne de notre ADN de Coopérative Immobilière, les équipes Keredes se tiennent à vos côtés.

« L’ensemble des équipes sont confinées dans leurs résidences. On a pu tester pendant toute cette semaine la notion de télétravail et celle de situations d’éloignement à travers toutes nos équipes et sur tous les territoires. La première chose à laquelle je pense : féliciter les équipes pour leur implication dans la préparation de cette période… Je savais que je pouvais compter sur les gens, mais le constater me permet d’en retirer une certaine fierté.

Il fallait que nous veillions bien à ne laisser personne en isolement. Le confinement est une chose : l’isolement est plus grave. Nous sommes tous partis avec pour message de s’appeler les uns les autres, que les managers joignent leurs équipes et que nous ayons aussi de temps à autre une petite blague « à sortir » pour nous détendre dans cette situation.

Nous avons convenu avec Ingrid (Marquer) chargée de la communication à Keredes de pouvoir mettre en place des outils de communication et de relation qui nous permettent même de façon légère - je pense au blog interne - de garder un lien avec humour, de manière à ne laisser personne au bord de la route.

Bien sûr, les bureaux sont fermés mais on reste ouvert à toutes les demandes d’urgence. Nous le leur avons bien spécifié tout comme aux entreprises que vu qu’il n’y a plus de courrier, toutes les relations seront faites par mails et traitées.

Nous essayons aussi avec nos clients d’établir un lien avec pour projet une NewsLetter, de manière à dire ce que nous avons mis en place. Ça aussi c’est important pour que les clients, coop’propriétaires ou acquéreurs, sentent bien que nous sommes auprès d’eux pour cette période qui ne va pas être facile. On devait faire des livraisons dans les 3 semaines qui arrivent avec plus de 100 logements qui devaient être livrés, qui ne le seront pas pour plein de raisons.

Nous avons pris contact avec tout le monde, on a été le plus transparent possible pour, au moment opportun, faire en sorte que ce ne soit plus qu’un mauvais souvenir. C’est important pour tous ces clients qui devaient avoir leur propre logement… Cette semaine on devait livrer… Donc on imagine bien la déception… Il faut qu’ils nous sentent auprès d’eux !

Même chose pour les entreprises : l’engagement pour nous est que toutes ces entreprises, nos partenaires pour réussir toutes ces opérations, en Gestion comme en Promotion, que ces entreprises nous sentent auprès d’elles.

La première disposition que nous avons prise mardi matin de la semaine dernière : les OS (ordres de service) ont été suspendus sur les chantiers en cours. 13 chantiers étaient en cours, on les a tous arrêtés pour réfléchir à comment nous allions pouvoir faire face à la fois pour installer des chantiers en sécurité pour les compagnons, puis nous avons reçu les entreprises sur chaque chantier. Tout le monde n’a pas répondu présent mais je sais qu’ils ont beaucoup apprécié cette démarche. L’idée n’est pas de se rejeter des responsabilités mais au contraire de mettre en place des situations, jusqu’à proposer des situations d’intervention à un seule entreprise par chantier, pour éviter d’avoir des co-activités compliquées.

Pascal MASSON, Directeur Général Keredes